CV

     C’est à l’Ecole d’Architecture de Bordeaux qu’elle a étudié, ainsi qu’à l’Ecole des Beaux-Arts où elle a présenté, en 1979, une thèse sur la représentation de la peau, à travers les différentes techniques picturales des grands courants de l’histoire de l’art.

 

 

Le Nu

 

Elle est passionnée par le dessin. C’est avec une association très personnelle de toiles de lin, coton épais, soie sauvage, et de pigments purs, fusains et pastels, que Anne d’Aressy va exprimer toute la force de sa création. Elle fait parler l’ homme dans tout ce qu’il a de sensible, d’aimant, ou dans ses moments de rêve. La paternité et les tendresses entre un père et son fils, l’amour d’un couple, la grossesse, autant de thèmes qu’elle représente avec la même passion pour le langage des corps réunis dans de grandes compositions picturales.

 

En 1983, Anne d’Aressy peint une très grande toile pour la ville de Soulac sur Mer avec Jac Belaubre, grande composition dans laquelle collaborent avec succès deux maîtres de la couleur et du dessin.

 

 

Les "Drapés"

 

En 1988, elle peint ses premiers « Drapés », grandes toiles où des tissus de matières et couleurs différentes s’animent dans un style à la limite entre l’hyperréalisme et l’abstrait; le plus grand de ces drapés (6m x 4m) est le décor du spectacle "Chants Mystiques Argentins" crée en 1996. Plus tard elle réalise deux grands drapés en harmonie avec les meubles de Martine Bedin, pour un salon privé rue Fénelon, à Bordeaux.

 

A la suite d’un long voyage en Argentine, très inspirée par le tango, les « gauchos » et les indiens, elle est impressionnée par les couleurs des ombres et des lumières de ce pays, et nous les fait apprécier dans un bel ensemble de photographies, graphismes, peintures et pastels.

 

"Concert-Peinture"

 

C’est en 1991, que le mouvement prendra une grande importance dans son œuvre, au rythme des musiques qu’elle aime: elle crée avec son mari, Rodolfo lahoz, le concept du "concert peinture". Il s'agit d'une performance durant laquelle Anne improvise une peinture sur scène pendant que Rodolfo interprète un programme musical.

 

 

Depuis 1979, Anne d’Aressy présente de nombreuses expositions personnelles en France, à Bordeaux (Cour Mably en 1998, Espace Saint Rémi en 2002), en Aquitaine (dans une cinquantaine de communes, treize d’entre elles ayant acquis une oeuvre de l’artiste), en Italie à Milan ,et en Argentine à Mendoza et Buenos Aires.